Orange Digital Ventures investit dans PayJoy, la plus grande plateforme de financement de smartphones destinée au prochain milliard de consommateurs

Orange Digital Ventures annonce aujourd’hui sa participation au financement de PayJoy, une plateforme numérique qui permet aux personnes dont l’accès au crédit est restreint, voire inexistant, de payer leur smartphone en plusieurs échéances. Cet investissement s’inscrit dans le cadre de la première campagne de financement lancée par PayJoy à laquelle ont répondu plusieurs capital-risqueurs, notamment Union Square Ventures (USV), Draper Nexus Ventures, Fenway Summer Ventures et Core Innovation Capital.

La plateforme PayJoy aide les consommateurs à surmonter les barrières financières qui font obstacle à l’acquisition d’un smartphone, et ouvre ainsi le marché des smartphones à plus de deux tiers de la population mondiale (plus de 5 milliards de personnes) qui n’en possède pas encore. Les consommateurs disposant de ressources limitées et d’un profil de crédit restreint voire inexistant, et qui représentent pourtant un marché de consommateurs vaste et important, n’ont aujourd’hui pas accès aux solutions de location traditionnelles.
Via sa plateforme logicielle, PayJoy a mis au point un système unique et disruptif pour permettre au prochain milliard de consommateurs d’acquérir un smartphone à un coût plus abordable : le logiciel de gestion d’appareil de la plateforme est installé sur le smartphone et  transforme ce dernier en garantie de prêt gérée par logiciel, permettant ainsi à des organismes de prêt de financer le smartphone dès son acquisition et aux consommateurs de le payer en échéances mensuelles.
« L’investissement d’Orange dans la plateforme de PayJoy est une preuve supplémentaire de l’ambition du Groupe visant à accompagner et accélérer l’évolution numérique de nos clients dans le monde entier, et plus particulièrement celle de nos 110 millions de clients en Afrique et au Moyen-Orient, explique Pierre Louette, Directeur Général Délégué d’Orange en charge d’Orange Digital Ventures. L’investissement dans la société PayJoy est la suite logique de nos investissements dans d’autres marchés émergents, comme dans le Groupe Jumia (anciennement Africa Internet Group) et les sociétés Afrimarket et Afrostream. Chez Orange, nous sommes persuadés que les modèles de pensée disruptifs peuvent la plupart du temps fournir des solutions étonnamment simples pour franchir les barrières qui nous paraissaient autrefois insurmontables. PayJoy est la concrétisation même de cette croyance. »
« Nous sommes ravis de pouvoir collaborer avec Orange Digital Ventures pour proposer une solution de financement de mobile aux clients des marchés émergents dont l’accès aux services bancaires est limité. Nous sommes également fiers d’accueillir Olawale Ayeni en tant que membre du conseil pour accompagner PayJoy dans les prochaines étapes de son développement, » se réjouit Doug Ricket, fondateur et PDG de PayJoy.
PayJoy a mis en place une approche innovante et disruptive permettant aux consommateurs, qui ne peuvent recourir aux solutions de financements classiques, d’accéder au crédit. Cette approche, selon les recherches de McKinsey, représenterait un marché potentiel de 2,3 billions de dollars US, avec un objectif initial de 400 milliards de dollars US pour ce qui est de l’opportunité mondiale qu’elle fait naître sur le marché des smartphones. Le logiciel de PayJoy permet l’émergence d’un marché biface sur lequel se rencontrent les organismes de prêt et les consommateurs au profil de crédit limité. Le siège social de la société est actuellement situé en Californie, aux États-Unis. Pour plus d’informations, visitez le site www.payjoy.com.
Orange Digital Ventures a pour mission de détecter et d’accompagner des start-ups en phase de développement initial ou « early stage », via des participations minoritaires au capital. Son but est de financer des start-ups travaillant dans les domaines qui transformeront l’écosystème numérique et de cibler les marchés/secteurs de grande envergure, grâce à l’innovation, à des technologies disruptives ou à de nouveaux modèles économiques. Orange Digital Ventures soutient notamment des start-ups dans les domaines des nouveaux services de connectivité, du cloud et du traitements de données pour les entreprises, de l’Internet des Objets et des FinTech, toutes zones géographiques confondues.