Orange investit dans Afrimarket, start-up leader du transfert d’argent en cash-togoods

Orange a participé à une levée de fonds dans Afrimarket, leader du transfert d’argent en cash-to-goods.

Cet investissement intervient quelques mois après l’annonce par Stéphane Richard, Président Directeur Général d’Orange, d’un partenariat commercial entre le groupe et la start-up. Au-delà de cet investissement, Orange participera au développement d’Afrimarket, en lui apportant sa connaissance du marché et en lui faisant bénéficier des nombreux atouts d’un opérateur mobile international avec une forte notoriété.

Le transfert d’argent « cash-to-goods » permet de payer directement depuis l’Europe les besoins courants (alimentaire, santé, éducation, etc…) chez des commerçants partenaires pour aider des proches résidant sur le continent Africain. Il s’agit de l’un des secteurs les plus porteur du marché du transfert d’argent international. L’utilisateur peut choisir comment il souhaite aider sa famille ou ses proches tout en bénéficiant de frais réduits par rapport aux solutions traditionnelles et en s’assurant de la qualité des produits de destination des fonds.

Créée il y a moins de deux ans par 3 jeunes entrepreneurs : Rania Belkahia, Jérémy Stoss et François Sevaistre, Afrimarket est une startup française en forte croissance tirant partie d’un business model novateur et d’une connaissance importante du domaine du transfert transfrontalier et de l’environnement des diasporas africaines en Europe.

Cette prise de participation minoritaire s’inscrit dans la nouvelle stratégie de financement des start-ups portée par Orange Digital Ventures. Cet investissement est aussi le premier effectué dans une start-up passée par Orange Fab, programme d’accélération d’Orange.

Pour Pierre Louette, Directeur Général Adjoint d’Orange, « Afrimarket est une start-up en phase de développement, proposant une offre originale et prometteuse : c’est un bon exemple du type de projet dans lesquels nous souhaitons investir avec notre nouveau pôle Orange Digital Ventures. Nous nous inscrivons en complément des initiatives existantes d’Orange en matière d’open innovation, comme Orange Fab ».